Google : Deux écoles chinoises dans le viseur de la NSA

Publié le 21 Février 2010

Google : Deux écoles chinoises dans le viseur de la NSA
 Après avoir subi une attaque mi-décembre, qui semblait venir de Chine, considérée comme "hautement sophistiquée et ciblée", Google avait même envisagé de quitter le pays. Pour éclaircir cette affaire la firme de Mountain View avait demandé à la NSA d'enquêter pour savoir comment avait pu se dérouler cette cyberattaque afin d'améliorer sa politique de sécurité.

 Le New York Times apporte du nouveau à cette affaire, des enquêteurs de la NSA auraient révélé, que la piste chinoise serait sérieuse puisque deux établissements supérieurs spécialisés dans l'informatique pourraient avoir été liées aux attaques : L'université Jiaotong de Shanghai serait l'un des meilleurs départements de sciences informatiques du pays et un établissement d'enseignement professionnel la Lanxiang Vocational School de Jinan, qui forment des informaticiens pour l'armée chinoise.

 Selon le professeur Shao de Lanxiang, leur connaissance reste sommaire : "Je pense que nos étudiants sont incapables de hacker Google et d’autres entreprises américaines ; il n’ont qu’un diplôme d’enseignement secondaire et n’ont pas un niveau très avancé. De plus, notre école est étroitement administrée et il est difficile de s’y introduire."

 Par contre un enseignant de Jiao-tong se dit au contraire « pas surpris » et reste convaincu que ses élèves sont capables d’orchestrer un piratage informatique de haut niveau : "que les étudiants hackent des sites étrangers est plutôt banal, en vérité." il évoque la possibilité d’un "acte de malfaisance individuel, par un ou deux geeks de l’école".

 Le quotidien précise que "pour autant qu'ils soient confortés par une enquête plus approfondie, les résultats posent autant de questions qu'ils donnent de réponses, y compris la possibilité que certaines de ces attaques soient venues de Chine, mais pas pour autant nécessairement du gouvernement chinois, voire de sources chinoises".

 Pour l'instant personne ne peut confirmer l'implication du gouvernement chinois, parmi les étudiants un groupe de hacker aurait pu tenter d'effectuer ces actes de piratage ou bien travailler pour le compte de l'armée chinoise, une autre hypothèse reste plausible le détournement d'adresse IP par des hackers d'un autre pays. 

 A ce jour, les écoles ont affirmé ne pas avoir été contactées par les enquêteurs américains, pour finalement contester les affirmations américaines qu’elles estiment "sans fondement" ni preuve.

 Avec ce nouvel épisode, on peut imaginer que les relations entre la chine et les Etats-Unis vont devenir de plus en plus difficile, la presse chinoise parle même de "guerre froide" entre les deux États.

Article similaire
- Google et la NSA contre le cybercrime
- Google veut quitter la chine, après une cyberattaque

Complément d'information
- Vie privée et le projet Echelon
- Qu'est ce qu'une adresse IP

Rédigé par DarkNight

Publié dans #Attaques Informatiques

Repost 0
Commenter cet article