Articles avec #conseils securite tag

Publié le 2 Février 2017

Dix conseils pour protéger ses données personnelles

Comment protéger ses données personnelles sans les laisser aux pirates informatiques ? Grâce à ces conseils, vous serez en mesure de faire face aux arnaques et autres attaques informatiques.
Bien qu'Internet soit un espace public, les risques sont multiples : phishing, intrusion, vol de données, ransomware etc. Malheureusement, il y a encore des internautes qui sous-estiment les conséquences de tels actes ou de la valeur que représentent leurs données.

Dernièrement, le site du gouvernement à l'économie, a mis à jour sa page :
Dix règles à respecter pour être (presque) sûr de vous faire pirater votre ordinateur

Du coup, cela m'a inspiré de prendre leurs conseils à l'envers et d'en faire une piqure de rappel.

Pour éviter, aux cyberpirates de faciliter l'accès à vos données personnelles, mettez en pratique ces conseils :

1. Créer un mot de passe fort
Et, surtout, éviter d'avoir le même mot de passe sur tous vos comptes, messageries.
Donc oublier votre date d'anniversaire, le nom de votre animal, etc.
Définissez des mots de passe longs (au moins 12 caractères), en mélangeant majuscules, minuscules, chiffres, et caractères spéciaux.

2. Mettre à jour son système d’exploitation
Ainsi que tous vos logiciels de sécurité comme votre antivirus, votre pare-feu personnel, etc.

3. Vérifier la clé wifi de votre box
Par défaut, les fournisseurs d’accès proposent une clé WEP, mais c'est la clé la moins sécurisée.
Pour augmenter la sécurité de vos données, choisissez une clé WPA 2.
Pour modifier votre clé, accédez depuis votre compte personnel aux paramètres de votre box wifi.

4. Pensez à sauvegarder vos données
Personne n'est à l'abri d'un problème d'ordinateur, d'un vol ou d'une perte de données ou victime d'un ransomware.
Faites des sauvegardes assez régulièrement sur un disque dur externe ou une clé USB.

5. Méfiez-vous des liens hypertextes
Ne cliquez pas trop vite sur les liens, même ceux qui vous paraissent familiers.
Le phishing, est l'exemple type dans ce genre de risque,
Elle consiste à tromper l’internaute en l’incitant à cliquer sur des liens malveillants figurant dans un mail.
Une solution : saisir l’adresse du lien dans la barre d’adresses de votre navigateur.

6. Attention aux pièces jointes dans les mails
Soyez vigilant, même s'ils viennent de vos amis, ou de personnes de confiance.
Méfiez-vous des extensions suivantes  .pif ; .com ; .bat ; .exe ; .vbs ; .lnk

7. Eviter d'utiliser votre compte administrateur sur internet
Si l'utilisateur se fait pirater, le cyberpirate va obtenir le contrôle total de la machine.
Donc pour minimiser les risques, préférez un compte utilisateur.

8. Eviter de donner des informations personnelles
Sur Internet, vous n'êtes pas anonyme donc attention à la diffusion d’informations personnelles.
Eviter de fournir des données sensibles dans les forums ou sur des sites n’offrant pas toutes les garanties requises.
Le conseil : vérifier le protocole https:// au début de l’adresse web et la présence d’un petit cadenas.
Cela signifie que votre site web est sécurisé et certifié, sinon dans le doute, mieux vaut s’abstenir.

9. Utiliser un antivirus et / ou un pare-feu
Un système d’exploitation à jour ne signifie pas que vous êtes en sécurité face aux virus
Plus vous assurez la sécurité de votre ordinateur, plus il sera difficile aux personnes malveillantes d'accéder à vos données.
Le rôle du pare-feu est de limiter les connexions entrantes et sortantes.

10. Prudence aux expéditeurs que l’on connaît
L'adresse mail de vos contacts, peut être récupérée pour vous envoyer des mails avec des liens malveillants.
Portez une attention particulière sur sa manière de s’exprimer, aux fautes d'orthographe...
Soyez prudent, si le mail comporte une pièce jointe et attention à la présence de liens hypertextes.

Avec ces contrôles très simples à mettre en pratique, il est possible de protéger vos données avec un minimum de connaissances et de s'éviter bien des soucis pour votre vie privée.

Mettez-vous déjà en pratique ces conseils ? Ou allez-vous le faire rapidement ?

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager, car ces conseils peuvent être utiles à d'autres internautes.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Conseils sécurité

Repost 0

Publié le 10 Février 2015

Chaque second mardi de février démarre le "Safer Internet Day" célébré dans 70 pays à travers le monde, afin de promouvoir un "Internet sans crainte" pour les jeunes.
Cette année, la prévention de la cyber-intimidation sera un des thèmes majeurs de cette édition afin de sensibiliser les parents, mais aussi les enfants.
Car Internet peut devenir dangereux, les enfants sont des proies faciles, avec comme risque le harcèlement, l'intimidation, l'humiliation ou les insultes.
En France, pour protéger les enfants, Internet Sans Crainte est le programme national de sensibilisation des jeunes aux risques et enjeux de l’Internet.

Journée Internet sans crainte - Safer Internet Day

Jusqu'à la fin du mois, des débats ou des activités seront organisés sur les risques et la sécurité sur Internet, pour rendre Internet meilleur pour les jeunes.
Et comme chaque année, Yahoo soutient cette journée internationale, afin de sensibiliser, adultes comme enfants, aux usages responsables du web
Yahoo propose ses conseils, au travers d’un programme d’information pour surfer en toute sérénité, détaillés en cinq suggestions :

 

1- Cyberintimidation : conseils aux parents et aux jeunes
 

  • Face à la cyber-intimidation, expliquez à vos enfants comment réagir. Soulignez l’importance de vous prévenir sans attendre afin de contacter les plateformes de service pour faire bloquer les comptes.
     
  • Donnez à vos enfants un code de bonne conduite. Dites-leur de ne pas envoyer par texto, par messagerie instantanée ou de ne pas publier en ligne insultes ou commentaires désobligeants envers quelqu’un d’autre.
     
  • Si votre enfant est responsable d’actes d’intimidation, n’hésitez pas établir de nouvelles règles strictes et n’en dérogez pas. Ceci s’applique pour les commentaires insultants ou à connotation sexuelle aussi bien dans la sphère privée que dans la vie courante.
     
  • Limitez la socialisation sur les réseaux sociaux, c’est-à-dire les échanges en ligne sur des forums ou jeux, notamment pour les enfants de moins de 10 ans.
     
  • Soyez attentif au comportement de votre enfant. Lorsque vous identifiez un comportement étrange chez votre enfant, celui-ci peut être dû à une forme de harcèlement sur Internet. Le dialogue est le meilleur moyen d’en savoir plus et d’agir si besoin.

=> Ecoutez également les conseils de Pascale Garreau, Responsable Internet Sans Crainte, sur la cyberintimidation.

2- Construire un meilleur internet : les bons conseils

  • Installez un système de filtrage du contenu sur l’ordinateur familial et sur celui de vos enfants.
     
  • Communiquez avec vos enfants pour les sensibiliser et les éduquer aux dangers d’Internet, créer un climat de confiance et transmettre les valeurs de la famille.
     
  • Echangez avec vos enfants et renseignez-vous sur l’utilisation qu’ils font d’Internet. Pour cela, vous pouvez participer à la création d’une charte parents-enfants comprenant l’ensemble des règles nécessaires à une utilisation sûre et responsable d’Internet.
     
  • Soyez vigilants. Expliquez à vos enfants que certains sites ou applications sont inappropriés pour leur âge et peuvent leur porter préjudice.
     
  • Tournez sept fois votre doigt avant de poster ! Une fois que le contenu est sur un espace en ligne public, vous n’en êtes plus l’unique propriétaire et pouvez facilement en perdre le contrôle.

=> Ecoutez les conseils de Valérie Chavanne, Directrice Juridique Yahoo et Justine Atlan, présidente de l'association E-Enfance, pour construire un meilleur Internet, et Surfer en toute sécurité.

3- Face aux enfants, tablette et Smartphone sous contrôle

  • Parlez aux enfants des risques du Smartphone (surexposition aux écrans, fatigue visuelle prématurée, par exemple…). Les plus jeunes ont besoin de repères et de cadre. N’hésitez pas à poser des limites.
     
  • Paiement par téléphone, attention aux jeux gratuits et appels surtaxés que les enfants ne maîtrisent pas souvent. Un numéro en 0800 est souvent payant.
     
  • Applications sur Smartphones et tablettes sont souvent gratuites au départ et peuvent devenir payantes. Evitez de donner votre code à vos enfants pour éviter les mauvaises surprises.
     
  • Prévenez vos enfants des éventuelles mauvaises rencontres sur Internet. On ne sait jamais qui est véritablement un ami sur Internet. Evitez que vos enfants soient sur des plateformes de réseaux sociaux avant 13 ans.
     
  • Apprenez aux enfants à préserver la confidentialité de leurs informations personnelles, notamment leur adresse, numéro de téléphone ou date de naissance.

=> Ecoutez également les conseils de Pascale Garreau, Responsable Internet Sans Crainte, à propos du contrôle des smartphones et tablettes.

4- Protéger sa vie privée en ligne, c’est essentiel !

  • Protégez vos informations personnelles. Ne partagez pas vos données personnelles (coordonnées bancaires, par exemple) ou sensibles (opinions politique, religieuse…) hors de votre cercle de confiance.
     
  • Pensez à bien paramétrer vos comptes sur les réseaux sociaux en utilisant les options de confidentialité pour définir le niveau d’information que vous souhaitez partager. Et vérifiez régulièrement qui peut voir votre profil !
     
  • Sécurisez vos mots de passe. Choisissez un mot de passe d’au moins huit caractères, compliqué à deviner pour les autres. N’utilisez pas le même mot de passe d’un service à l’autre et modifiez-le régulièrement.
     
  • Téléchargez les applications uniquement de sources fiables. Assurez-vous que le prestataire est connu, lisez bien les conditions d'utilisation et les politiques de confidentialité.
     
  • Contrôlez les comportements négatifs sur Internet. Vous avez la possibilité de signaler un mauvais comportement ou un abus lorsque vous le constatez. N’hésitez pas !

=> Ecoutez les conseils de Valérie Chavanne, Directrice Juridique Yahoo, pour une meilleure protection de la vie privée

5- Code de bonne conduite des parents

  • Montrez l’exemple ! Soyez un modèle pour vos enfants. Respectez vous-même les interdictions que vous leur imposez. (pas de téléphone pendant les repas, par exemple)
     
  • Soyez vigilants ! Surveillez les recherches Internet de vos enfants, et profitez-en pour être à la page.
     
  • Définissez les limites du temps passé sur son téléphone et sur les sites de vidéos en streaming.
     
  • Encouragez l’équilibre. Incitez-les à découvrir des activités extra-scolaires et non-connectées.
     
  • Allez à la découverte de leurs centres d’intérêt et partagez des moments conviviaux !

=> Découvrez le code de bonne conduite des parents pour protéger leurs enfants en ligne sur Yahoo Plus Sûr et Internet sans Crainte.


Afin de profiter pleinement des richesses à votre portée, n’hésitez pas à vous faire aider pour connaître les bonnes pratiques de confidentialité et de sécurité.

Bon surf !

   Liens pour suivre le Safer Internet Day
 

 - Projet "Internet sans crainte" : Ensemble, pour un meilleur Internet

 - Internet Sans Crainte : Présentation

 - Liste des ateliers : programme des manifestations

 

Source : Yahoo

Voir les commentaires

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Conseils sécurité

Repost 0

Publié le 18 Septembre 2014

Le nombre de menaces sur les smartphones ne cesse de croître. Surtout sur le système Android, le plus attaqué par les cyberpirates.
Un risque, pour tous utilisateurs et surtout pour les entreprises via le personnel nomade ou téléphones personnels en prenant le risque d’infecter les postes de travail ou le vol de données sensibles.

Dans cette perspective, Sophos propose 10 conseils pour limiter les risques d’attaques...

 

  1. Informer les utilisateurs des risques
    Les utilisateurs doivent comprendre que les applications ou les jeux qu'ils téléchargent sont potentiellement malveillants
    En règle générale : n'installez pas une application qui exige plus de ressources ou d'informations qu'il n'en faut pour remplir son but.

     
  2. Protégez les réseaux sans fil utilisés pour accéder aux données de l'entreprise
    En règle générale, les réseaux sans fil ne sont pas très fiables du point de vue de la sécurité.
    Il est vivement conseillé que les entreprises élaborent des politiques d'utilisation acceptable, fournissent une technologie VPN, et exigent que leursutilisateurs se connectent via ces tunnels sécurisés.

     
  3. Elaborez et appliquez des politiques d'utilisation pour les appareils personnels (BYOD)
    Posez-vous cette question : comment contrôler un appareil qui appartient et est contrôlé par l'utilisateur mais qui accède au réseau de l'entreprise ?
    Les employés qui utilisent leurs propres appareils dans le cadre du travail sont tenus de veiller à ce qu'à travers eux, leur entreprise reste conforme à lareglementation en vigueur.

     
  4. Interdisez le jailbreaking
    Le "jailbreaking" consiste à supprimer les mesures de sécurité imposées par l'éditeur d'un système d'exploitation.
    Et sans aucune sécurité, les applications qu'elles soient malveillantes ou non sont libres d'accéder aux données stockées sur l'appareil.
    En bref, il est préférable de ne pas accepter d'appareils débridés dans l'entreprise.

     
  5. Gardez à jour les systèmes d'exploitation
    Dans l'écosystème Android, les mises à jour peuvent être bloquées de plusieurs façons différentes :
    - par Google (qui met à jour le système d'exploitation);
    - par le fabricant du combiné (qui peut décider de ne distribuer les mises à jour qu'aux modèles récents);
    - ou par l'opérateur (qui peut ne pas fournir suffisamment de bande passante pour permettre les mises à jour).
    Sans possibilité de mettre à jour votre système d'exploitation Android, votre périphérique est à la merci des malwares.
    Cherchez les opérateurs et les fabricants qui permettent l'application des mises à jour. 

     
  6. Chiffrez vos périphériques
    Le risque de perdre un appareil portable est plus élevé que celui de subir une infection.
    Le chiffrement des périphériques complique considérablement le détournement des données.
    L'élaboration d'un mot de passe robuste pour l'appareil et la carte SIM est essentielle.
     
  7. Elaborez des politiques de sécurité mobile qui soient compatibles avec votre stratégie de sécurité globale.
    Si un périphérique ne se conforme pas avec les politiques de sécurité, il ne devrait pas être autorisé à accéder aux données de l'entreprise.
    Les utilisateurs devraient disposer d'une liste claire énumérant les périphériques autorisés.

     
  8. Installez uniquement les applications provenant de sources fiables et envisagez la création d'une app store d'entreprise.
    Permettez uniquement l'installation d'applications provenant de sources telles que Google Play et l'App Store d'Apple.
    Envisagez la création d'une app store d'entreprise pour la distribution d'applications développées en interne et d'applications autorisées par l'entreprise.

     
  9. Offrez des alternatives au transfert d'informations via le Cloud
    Les utilisateurs mobiles ont besoin d'un lieu de stockage auquel ils peuvent accéder depuis n'importe quel appareil.
    Il est fréquent que ceux-ci utilisent des services dans le Cloud sans obtenir la permission préalable de leur entreprise.
    Afin d'aider ces employés en toute sécurité, il est conseillé d'envisager la construction d'un service de stockage sécurisé basé dans le Cloud.

     
  10. Encouragez les utilisateurs à installer un logiciel antimalware sur leur appareil.
    Bien que l'on rencontre des malwares destinés aux systèmes d'exploitation iOS et BlackBerry, leurs interfaces ne supportent pas d'antimalware.
    Malgré ce fait, le risque d'infection est toujours plus élevé pour Android, pour lequel il existe pourtant des logiciels de sécurité dédiés.
    Veillez à protéger tous vos périphériques Android à l'aide d'un logiciel antimalware.

 

Source : Sophos

Voir les commentaires

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Conseils sécurité

Repost 0

Publié le 2 Septembre 2014

Comment se protéger efficacement contre les cyber-pirates ?

Kaspersky Lab, expert en sécurité informatique, fournit une infographie sur 12 conseils à appliquer.

Sécurité Informatique : 12 conseils pour se protéger

Les 12 bonnes pratiques de la sécurité informatique

 

  1. Mettre à jour mon système d’exploitation et mes logiciels
  2. Verrouiller ma session dès que je m’absente de mon poste
  3. Chiffrer les données sensibles sur mon PC
  4. Installer, utiliser et mettre à jour une suite de sécurité antivirus
    (comprenant un pare-feu et un contrôle d’applications)
  5. Effectuer des sauvegardes régulières et tester la restauration
  6. Se méfier des clés USB, disques durs externes… notamment si je n’en suis pas le propriétaire
  7. Choisir des mots de passe complexes combinant majuscules, minuscules, chiffres, symboles
  8. Changer régulièrement de mot de passe / Ne pas utiliser le même pour tous mes comptes (webmail, session Windows, banque…)
  9. Utiliser un logiciel de gestion de mot de passe et désactiver celui des navigateurs
  10. Ne jamais ouvrir les pièces jointes avec les extensions : .pif, .com ; .bat ; .exe ; .vbs ; .lnk…
  11. Ne jamais relayer des canulars ou cliquer sur un lien dans un email me demandant de m’authentifier
  12. Ne jamais saisir mes données personnelles et sensibles sur des sites qui n’offrent pas toutes les garanties requises
Sécurité Informatique : 12 conseils pour se protéger

Ainsi, vous connaissez les bonnes pratiques à adopter pour protéger vos données importantes.

 

Source : kaspersky Lab

Voir les commentaires

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Conseils sécurité

Repost 0

Publié le 13 Août 2014

Sur Internet, beaucoup de risques mettent en péril les données des internautes...
C'est l'été, notre esprit pense plutôt plage, mer, soleil... On baisse notre garde, du coup l'internaute est moins vigilant,.
Devenez des surfeurs expérimentés du net qui savent déjouer les dangers de la toile. Alors, comment préserver la sécurité de nos données en ligne ?

Securite Internet : 10 conseils pour rester en securite

Conseils pour garder en sécurité vos données sur Internet

1- Connaître les escroqueries/scams : Lire des articles sur la sécurité et des blogs (comme le blog de cybersécurité), puis partager ces informations avec vos amis sur les différents types d'escroqueries et savoir comment les éviter.

2- Réfléchissez avant de cliquer : Ne cliquez jamais sur des liens dans les messages de personnes que vous ne connaissez pas ou connaissez vaguement.
Ces e-mails de phishing ont des liens qui mènent à des sites qui peuvent vous demander de donner des informations personnelles ou télécharger des logiciels
malveillants sur votre ordinateur. Méfiez-vous également des courriels suspects de personnes que vous connaissez. Les pirates peuvent créer un e-mail malveillant qui semble provenir du compte de messagerie de votre meilleur ami.

3- Méfiez-vous des sites bidons : Ces sites peuvent avoir une adresse qui est très similaire à un site légitime, mais la page malveillante peut contenir des fautes d'orthographe, de grammaire ou des images basse résolution. Cependant, les fraudeurs arrivent à reproduire de mieux en mieux les sites. Si un site demande des informations personnelles, vérifiez l'URL et assurez-vous que ce n'est pas que pour vous demander des informations.

4- Acheter en toute sécurité : Achetez sur un site qui contient le "https" et un cadenas à droite ou à gauche de l'URL.

5- Mots de passe résistants : En finir avec le mot de passe trop simple comme "Fitguy1982", utilisez plutôt un mot de passe extrêmement inviolable comme 9&4yiw2pyqx#. Les expressions ou phrases clefs sont bien aussi. Changer régulièrement les mots de passe et de ne pas utiliser les mêmes mots de passe pour les comptes critiques.

6- Protégez vos informations : Soyez vigilant, sauvegardez toutes vos données de votre ordinateur, smartphone et tablette en cas de perte, de vol ou d'accident. En outre, vérifiez régulièrement vos différents comptes en cas d'activité douteuse.

7- Surveillez votre connexion Wi-Fi : Protégez votre réseau en modifiant les paramètres par défaut de votre routeur et s'assurer que vous avez une connexion par mot de passe protégé.

8- Installez un pare-feu : Un pare-feu est une ligne de défense contre les cyber-attaques. Vérifiez que votre système d'exploitation soit livré avec un pare-feu.

9- Restez à jour : Contrôlez que les mises à jour de vos logiciels de sécurité se fassent automatiquement pour protéger votre ordinateur. Utilisez les derniers correctifs de sécurité du fabricant sinon effectuez les mises à jour régulièrement.

10- Utilisez votre bon sens : Vous n'avez pas besoin d'être un expert en informatique expérimenté pour savoir que ce n'est pas intelligent d'ouvrir une pièce jointe intitulée "Réclamez votre héritage !" Utiliser le bon sens quand vous surfez sur le Web.


Voici les bases pour vous aider à rester en sécurité sur Internet,

Maintenant, vous êtes un internaute avisé sur les différentes façons de protéger vos données et vous tenir au courant des dernières menaces.

Source : Blog McAfee

Voir les commentaires

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Conseils sécurité

Repost 0

Publié le 18 Septembre 2012

Deux pirates informatiques, Tom Beale un hacker éthique et Cal Leeming un ex-pirate, nous révèlent les 10 erreurs qu'utilisent ces cybers-pirates pour s'attaquer à nos données personnelles et compromettre la sécurité de nos ordinateurs.

Dans le domaine du piratage informatique, ces erreurs sont les "clés" permettant d'accéder aux ordinateurs personnels et systèmes informatiques de bureau.

De plus, ils pointent du doigt le principal fautif, l'utilisateur, l'humain est le maillon faible de la sécurité, ils ne veulent pas savoir et ignorent les risques pour leur machine. Idem pour les entreprises qui ne considèrent pas le risque informatique comme une priorité.


Voici les 10 erreurs de sécurité à éviter dorénavant :


1- Ne pas utiliser le même nom d'utilisateur
Souvent les internautes prennent l'habitude d'utiliser le même identifiant pour se connecter à plusieurs comptes en ligne

2- Ne faites pas confiance à un réseau wi-fi public
Lorsque vous utilisez un réseau wi-fi public, vous n'avez aucun moyen de savoir s'il est digne de confiance.
Encore plus, si vous vous connectez à Internet via un téléphone mobile, il vaut mieux avoir un ordinateur portable, car votre navigateur vous avertira d'une tentative d'intrusion à l'inverse d'un mobile.

3- Faites attention à vos amis sur Facebook
Malgré les paramètres de confidentialité mis par Facebook, les internautes continuent à donner des informations personnelles accessibles aux cyber-pirates : noms d'animaux ou leur nom de famille qui pourraient servir sur une question de sécurité.

4- Ne faites pas confiance aux personnes que vous ne connaissez pas
Evitez d'entrer en contact avec d'autres internautes dont vous ignorez leur existences.
Pratiquez un "test hors ligne" : Dites-vous est-ce que j'agirais de la même sorte si j'étais déconnecté ?
Par exemple : si vous discutez avec quelqu'un en ligne, et que vous lui donnez quelques informations, donneriez-vous cette information à quelqu'un rencontrer dans un  bar ?
Quand on est sur Internet, on perd toute notion de réalité, donc le risque est plus grand de rencontrer des personnes malintentionnées.

5- Utilisez plusieurs mots de passe
Pensez qu'un mot de passe n'offre aucune protection.
Les internautes veulent un accès rapide à leurs données, mais un deuxième mot de passe ajoute une couche supplémentaire en terme de protection.

6- Eviter de réutiliser votre mot de passe e-mail
A vouloir utiliser le même mot de passe, les internautes prennent des risques.
Si vous réutilisez votre mot de passe e-mail, c’est comme si vous remettez les clés à un voleur, un pirate accèdera à vos données dont il aura besoin par exemple dérober votre compte bancaire et accéder aux réseaux que vous utilisez.
Autres recommandations : éviter les mots de passe trop court et trop facile à mémoriser.

7. Attention aux "appels à l'aide"
Ces "appels à l'aide" par E-mail sont les attaques informatiques les plus efficaces.
La cible favorite, les personnes qui voyagent beaucoup, si leur messagerie est piratée, vous pourriez recevoir un mail de leur part disant qu'ils sont bloqués à l'étranger, et ont besoin d'argent.
Ce qui est incroyable, c'est le nombre d'internautes qui réagissent à ce type de mail.

8- Utilisez un logiciel antivirus
Il n'y a aucune raison de se passer d'un antivirus, il nous aide à faire face aux malwares les plus connus.
Utilisez Internet sans antivirus, c'est comme conduire sans ceinture de sécurité.
C'est votre première couche de défense, si vous utilisez un PC, un Mac ou Android.

9- Attention à la diffusion des vidéos drôles
Le système de filtrage de Facebook ne contrôle pas les liens malveillants, de sorte qu'ils peuvent être très dangereux.
Le lien d'une vidéo malveillante va essayer de tromper l'internaute pour l'orienter vers un site infecté ou télécharger de faux logiciels antivirus.
La question que vous devez vous poser : Est-ce que mon ami a vraiment posté ça ?
Donc, soyez prudent avec les internautes que vous connaissez qu'à moitié notamment sur les réseaux sociaux comme Facebbok et Twitter.

10- Réglez vos mises à jour sur automatique
Les cyber-pirates sont toujours à la recherche des vulnérabilités sur votre système d'exploitation, mais aussi dans votre navigateur, les plug-ins utilisés sur Internet comme Flash et Java.
Assurez-vous que toutes ces applications sont bien à jour pour éviter de laisser des failles de sécurité, le rôle de ces mises à jour c'est de combler ces failles.


Source : News Yahoo (Anglais)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Conseils sécurité

Repost 0