Un éthylotest certifié 2.0 pour réseaux sociaux

Publié le 11 Novembre 2010

profil fb

 

Pour éviter les abus diffusés sur les réseaux sociaux lors de soirées un peu trop arrosées, une société a développé un add-on, Sobriety Test, pour vérifier l’état de sobriété des internautes.

Vie privée sur les réseaux sociaux...

Il est vrai qu'il est facile d'exposer sa vie privée sur les réseaux sociaux, mais attention de ne pas tomber dans un excès d'intimité dans un moment de relâchement. Surtout qu'avec l'explosion de ces réseaux communautaires, les entreprises prennent l'habitude avant de recruter, de regarder de plus près si des postulants ne s'exposent pas trop sur la toile.

Fort de ce constat, une société de sécurité informatique, Webroot, a pensé aux internautes qui, après une nuit bien arrosée, se laissent aller à divulguer trop d'informations personnelles sur les réseaux sociaux : mur FaceBook - Myspace - Tweet sur Twitter - vidéo sur YouTube, commentaire de blog sur Tumblr ou laisser des photos sur Flickr.

Mais le lendemain, avec des idées plus claires, l'internaute risque de regretter d'avoir dévoilé sa vie nocturne sur le net avec des conséquences embarrassantes ou délicates qui peuvent porter préjudice à nos proches ou amis.

Pour éviter ce genre de maladresse, existe-t-il des solutions.

... Des parades pour se protéger ?

- Pour les réseaux Sociaux

Webroot propose d'installer son éthylotest 2.0, un add-on pour les navigateurs Firefox, Chrome ou Safari, baptisé "Test de sobriété pour réseaux sociaux", dont la fonction est de bloquer l'accès à certains réseaux.

Une fois installé, le paramétrage est très simple, il suffit de sélectionner les réseaux sociaux les plus utilisés puis interdire une plage horaire.

Si l'internaute ivre décide de se connecter sur la plage horaire, il doit passer un examen de coordination soit :
- garder un curseur au centre d’un cercle en mouvement,
- écrire l’alphabet à l’envers en moins de 60 secondes.
- ou identifier correctement une série de lumières clignotantes.

En cas d'échec, l’internaute se voit refuser l’accès et un message s’affiche sur son mur : "trop intoxiqué pour poster dans l’immédiat". Voilà comment naît une réputation  virtuelle.

 

sobrietytest

 

 Cet outil n'a rien de sécuritaire, car la personne éméchée peut désinstaller l'add-on et poster ces commentaires, mais cela peut être une bonne mesure pour protéger ses contacts et d'éviter une dérive que l'on risque de regretter par la suite.


Vous pouvez voir un aperçu sur cette Vidéo (en anglais)

 

 

 - Pour les E-mail
Google propose un outil équivalent pour les utilisateurs de sa messagerie Gmail, Mail Goggles, ces derniers doivent résoudre cinq problèmes mathématiques en moins d’une minute avant d'envoyer leur mail.

Vidéo de démonstration : Mail Goggles

- Pour les SMS
Les utilisateurs d'iPhone et de certains modèles Nokia ont une application du même genre, SMS Undo, elle permet de retarder l'expédition du message, la personne peut régler le temps d'envoie entre 5 et 30 secondes pour relire son message.

Une autre application pour Android existe : Drunkblocker

Amis internautes, à bon entendeur, faire la fête ou délirer en ligne il faut choisir.


Source : Webroot

 

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Réseaux Sociaux

Repost 0
Commenter cet article