Smartphone Android : des applications malveillantes retirées

Publié le 3 Mars 2011

Smartphone Android : des applications malveillantes retirées

 

Les téléphones mobiles sont de véritables ordinateurs de poche, susceptible d'attirer de plus en plus les cybercrimels, donc aux utilisateurs de prendre conscience que leur appareil peut être infecté de la même façon qu'un ordinateur.

 

Android Market 21 applications infectées

Google part à la chasse aux malwares sur les mobiles, il vient de retirer 21 applications publiées sur l’Android Market.

Ces applications utilisent les exploits rageagainstthecage, DroidDream, Android.Pjapps, les pirates informatiques peuvent prendre possession du terminal et des identifiants du mobile (IMEI, DeviceID, numéro de ligne... ), idem pour vos données personnelles, vos mots de passe, votre numéro de compte bancaire... agissant comme un cheval de Troie, les pirates peuvent installer également d’autres applications malicieuses.

Les concepteurs de ces faux apps jouent sur la crédulité des internautes, en faisant des copies des vraies applications de type jeux ou utilitaires.

 

android-market-applications-infectées 

Liste des 21 applications

- Falling Down
- Super Guitar Solo
- Super History Eraser
- Photo Editor
- Super Ringtone Maker
- Super Sex Positions
- Hot Sexy Videos
- Chess
- ????_Falldown
- Hilton Sex Sound
- Screaming Sexy Japanese Girls
- Falling Ball Dodge
- Scientific Calculator
- Dice Roller
- ????
- Advanced Currency Converter
- APP Uninstaller
- ????_PewPew
- Funny Paint
- Spider Man
- ???

Pour les autres applications concernées : blog Lookout

Dans un communiqué publié lundi, le fournisseur de solutions de sécurité, symantec, avait émis une alerte sur des applications piratées par le cheval de Troie Android.Pjapps caché dans l'application Steamy Window.


En cas d'infection, la solution n’est pas si facile

- soit rapporter le mobile infecté chez le revendeur ou l'opérateur

- soit il faut flasher le smartphone


L'inconvénient, l’Android Market est une plateforme ouverte et vu son succès, c'est une opportunité pour les concepteurs de malwares, un nouveau terrain de jeu pour diffuser leurs programmes malveillants.

Malgré tout, cela ne doit pas changer nos habitudes en matière de sécurité, car les risques sont aussi bien présents sur nos ordinateurs que sur nos smartphones, donc prudence à ceux qui téléchargent et installent de nouveaux programmes.


Source : Android Police - Android central

 

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Smartphone

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article