Réseaux sociaux : Suggestion d'un bouton d'alerte pour Facebook

Publié le 17 Mars 2010

Réseaux sociaux : Suggestion d'un bouton d'alerte pour Facebook
 Après le drame qui s'est passé en Angleterre, les autorités britanniques réclament que les réseaux sociaux mettent en place un moyen pour prévenir la police.

 Il y a quelques jours, une adolescente âgée de 17 ans a été enlevée, violée puis assassinée après avoir rencontrer son contact par l'intermédiaire du réseau social Facebook. Le criminel avait utilisé une fausse identité pour entrer en contact avec elle.

 Face aux risques d'utiliser les réseaux sociaux, les autorités britanniques de protection de l’enfance ont demandé à Facebook et aux autres réseaux communautaires (Twitter, Myspace...) de doter leurs pages d’un "bouton d’alerte", qui permettra aux enfants de faire appel à la police s’ils se sentent en danger.

 D'après la présidente de la chambre des Communes, Harriet Harman, les membres du gouvernement faisaient pression sur Facebook pour qu’il adopte ce dispositif.

 Pourtant le leader des réseaux communautaires a pris depuis quelques temps des mesures pour mieux appréhender les délinquants sexuels avec la mise en place d'un groupe consultatif : le Facebook Safety Advisory Board, pour mieux sécuriser le site.

 Par contre, c'est aux parents d'être attentif quand leurs enfants utilisent les réseaux sociaux, la messagerie instantanée, lors d'envoi de photos personnelles, transmettent leurs coordonnées, une discussion trop régulière et surtout pour une proposition de rencontre, ceci doit vous inquiéter et avoir une discussion avec votre enfant.

Rédigé par DarkNight

Publié dans #Jeune

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article