Quel navigateur est le plus efficace contre les malwares ?

Publié le 4 Octobre 2012

Etes-vous en sécurité avec votre navigateur ?

Le laboratoire de sécurité, NSS Labs, publie deux études concernant la sécurité des navigateurs web : une sur la détection et le blocage des malwares et l'autre sur la fraude au clic.

Et le vainqueur inattendu est......... Internet Explorer 9.

Eh oui, beaucoup d'entre vous risque d'être surpris d'apprendre que le navigateur de Microsoft, soit considéré comme le navigateur le plus sûr.

Qui l'aurait dit vu qu'il y a quelques jours, il a fait le buzz avec une faille critique de sécurité reconnue comme un exploit 0-day (lire : Faille critique dans Internet Explorer - Précaution à prendre).


Les résultats du laboratoire sont là pour le confirmer :

- Internet Explorer arrive à bloquer 95 % des malwares

- Chrome selon les versions 15 à 19 ça va de 13 à 74 %

- Safari 5 et Firefox (pour les versions 7 à 13) ils arrivent à 6 %


Concernant la réactivité face aux nouveaux malwares (sur une période d'un mois de test)

- Internet Explorer bloque 91 % à 94 % des malwares

- Google Chrome de 20 % à 28 %

- Safari et Firefox de 4 % à 5 %


internet-securite-navigateur


La fraude au clic

- Internet Explorer détecte 96,6 % de fraude au clic

- Google Chrome 1,6 %

- Firefox 0,8%

- Safari 0,7%


Au même titre qu'avoir un antivirus ou un pare-feu mis à jour sur nos ordinateurs, il est important d'avoir un navigateur sûr pour éviter de s'exposer aux risques d'Internet et de subir des attaques informatiques pour vos données personnelles.

Cette ligne de défense est rassurante pour l'internaute car au moindre site frauduleux, le navigateur bloquera l'URL malveillante, et vous avertira par une page d'alerte, évitant ainsi l'installation de logiciels suspects.


Donc ne négligez pas les mise à jour proposé pour votre navigateur ou installez les dernières versions...


Source : NSS Labs

 

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Navigateur

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article