Piratage : cyberattaque en Lettonie contre le fisc

Publié le 19 Février 2010

Piratage : cyberattaque en Lettonie contre le fisc
 Un groupe inconnu de hackers a revendiqué un vol de millions de documents électroniques, relatifs aux taxes et impôts en Lettonie, pour dénoncer l'inefficacité des mesures prises par Riga contre la crise économique.
"L'objectif du groupe est de démasquer ceux qui ont pillé le pays", a déclaré un hacker présumé se cachant derrière le pseudonyme Neo, qui dit représenter une "Quatrième armée populaire du réveil", dans une interview publiée sur le site d'un talk-show télévisé consacré à l'actualité, Kas Notiek (http://www.knl.lv/).

 Selon le hacker, sur une période de trois mois, son groupe a téléchargé plus de 7,5 millions de documents stockés par les Services nationaux du fisc (SRS), dont ceux de facturation de la TVA et des déclarations de revenus.
"Nous pourrions démontrer que les réformes structurelles, c'est du bluff", a expliqué Neo.

 Selon lui, grâce à ces documents volés, il est possible de comparer les coupes dans les salaires des plus hauts responsables du pays à celles dans les revenus de petits fonctionnaires.

 Le Premier ministre Valdis "Dombrovskis pourrait s'en servir", a estimé Neo.

 Le gouvernement de Valdis Dombrovskis a été obligé de réduire les salaires dans le secteur public et d'augmenter différentes taxes pour remplir les conditions d'un important prêt accordé à son pays dans le cadre d'un plan de sauvetage parrainé par le Fonds monétaire international (FMI). Ce prêt a permis à la Lettonie d'éviter la faillite à la fin de 2008.

 Les services du fisc ont confirmé mercredi dans un communiqué "le fait d'un incident de sécurité à la suite d'un accès de personnes tierces aux données des contribuables, mémorisées dans le Système de déclarations électronique (EDS)".

"C'est une situation très sérieuse", a déclaré mercredi le chef du gouvernement à la radio publique.
"Nous devrons évaluer la sécurité informatique globale en Lettonie", a ajouté M. Dombrovskis.

 Le ministère des Finances, ainsi que la police ont lancé leurs enquêtes sur l'attaque des hackers.

 Selon les médias lettons, les hackers présumés vivent en dehors de la Lettonie, probablement au Royaume-Uni où nombre de Lettons sont partis à la recherche de travail.

 La Lettonie, encore récemment championne de la croissance dans l'Union européenne, a sombré dans une très grave récession, avec un PIB qui a chuté de 18,4% en 2009, selon les récentes estimations.

Source AFP

Rédigé par DarkNight

Publié dans #Attaques Informatiques

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article