L'ANSSI nouvelle arme contre les cyber-atttaques

Publié le 15 Février 2011

L'ANSSI nouvelle arme contre les cyber-atttaques

 

Les cyberattaques deviennent de plus en plus fréquentes, de plus en plus sophistiquées  à l'encontre des secteurs stratégiques comme les transports, l'eau, l'énergie, les hôpitaux, les télécoms.... prenons l'exemple du ver Stuxnet infectant le programme nucléaire iranien, ou le cas de l'Estonie paralysée en 2007.

Pour faire face à cette cyberguerre et en vue de protéger ces secteurs, le gouvernement a dévoilé publiquement sa stratégie de cyber-défense en renforçant, par décret publié au Journal officiel, le pouvoir de l'ANSSI (Agence nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information) organisme chargé de la cyber-défense depuis juillet 2009  et rattachée au SGDN (Secrétariat Général de la Défense Nationale), qui assure dorénavent la fonction d'"autorité nationale de défense des systèmes d'information".

Dans cette stratégie, quatre objectifs ont été définis :
- la France doit être une puissance mondiale de cyberdéfense et appartenir aux premiers cercles des nations majeures dans ce domaine tout en conservant son autonomie.
- Il faut garantir la liberté de décision de la France par la protection de l’information de souveraineté.
- Il faut renforcer la sécurité des infrastructures vitales nationales.
- Il faut assurer la sécurité dans le cyberespace.

Concrètement l'Anssi doit avoir une réaction immédiate en cas d'attaque, elle doit pouvoir donner les instructions et décider l'arrêt d'un système informatique pour contenir les attaques, limiter les conséquences et organiser la réponse, sans passer par une concertation interministérielle

Elle pourra également intervenir auprès des opérateurs de communications électroniques pour faire bloquer le trafic en provenance de machines infectées ou qui relaient des attaques informatiques, isoler le système informatique d'une administration ou interdire les clés USB,

Pour approfondir la stratégie de la France en matière de cyberdefense, l'Anssi a publié un livre blanc.

La France entend jouer un rôle sur la scène internationale au sujet de la cyber-défense et d'intégrer les autres nations comme l’US CyberCommand aux Etats-Unis, suivi de la Grande-Bretagne et de l'Allemagne qui ont déjà rendu publiques leurs stratégies de cyber-défense.

 

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Attaques Informatiques

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article