Google : victime d'une cyberattaque, enquête auprès de ses salariés

Publié le 20 Janvier 2010

Google : victime d'une cyberattaque, enquête auprès de ses salariés
 Peu de temps après les attaques "sophistiquées" sur des données de propriétés intellectuelles et des e-mails appartenant à des défenseurs des droits de l'Homme en Chine, Google mène une enquête interne auprès de ses employés, afin d'identifier des complices qui auraient pu aider les pirates à préparer leur attaque.

 Des sources venant de CNET News et Reuters, confirment cette possibilité de trahison interne, de son côté un journal chinois rapporte que plusieurs employés se seraient vus refuser l'accès au réseau interne de l'entreprise, tandis que d'autres auraient quant à eux été suspendus ou mutés dans d'autres sites de Google en Asie ou en Océanie.

 Le Wall Street Journal révèle que certains des 700 employés en Chine de Google se sont vu interdire l'accès au réseau interne de leur entreprise pour la durée de l'enquête.

 Google refuse pour le moment tout commentaire sur cette affaire
"Nous ne commentons pas les rumeurs et les spéculations. C'est une enquête en cours et nous ne pouvons simplement pas en commenter les détails", a déclaré un porte-parole du géant américain.
« Nous avons donné à nos employés une journée de vacances le jour de l'annonce afin de mener des tests et des scans de manière interne pour s'assurer que le réseau est sûr », a nuancé Google dans un courrier électronique adressé à l'AFP, qui refuse de commenter plus avant l'hypothèse d'une complicité interne.

 Par contre, Google a confirmé qu'il continuait à mener normalement ses opérations en Chine pour le moment.

Rédigé par DarkNight

Publié dans #Attaques Informatiques

Repost 0
Commenter cet article