Google rapporte que les gouvernements surveillent Internet

Publié le 15 Novembre 2012

Google les gouvernements surveillent Internet

 

Le dernier rapport semestriel publié en ligne par Google, Tranparency Report, révèle que les gouvernements surveillent de plus en plus Internet, particulièrement les contenus diffusés sur ces services (Google Search, Youtube, Blogger, Google+…).


Une demande en forte augmentation

Les demandes des gouvernements sont de plus en plus nombreuses pour obtenir des renseignements personnels concernant les internautes ou supprimer certains contenus visibles sur Internet parce qu’ils sont diffamatoires, menacent la sécurité nationale, résultent d’une usurpation d’identité ou du non-respect des droits d’auteur.

Cette demande est confirmée par Dorothy Chou, Senior Policy Analyst chez Google, "C'est la sixième fois que nous publions ces données et une tendance se dessine clairement : la surveillance gouvernementale est en hausse".

Sur les six premiers mois de 2012, Google a reçu 20.938 demandes d'informations sur 34.614 comptes d'utilisateurs. Des chiffres en augmentation constante depuis le premier rapport.


Quels pays font le plus de demandes ?

- États-Unis : 7 969 demandes pour 90 % favorables

- Inde : 2 319 demandes pour 64 % favorables

- Brésil : 1 566 demandes pour 76 % favorables

- France : 1 546 demandes pour 42 % favorables

- Allemagne : 1 533 demandes pour 39 % favorables

- Royaume-Uni : 1 425 demandes pour 64 % favorables

- Italie : 841 demandes pour 34 % favorables

- Espagne : 531 demandes pour 52 % favorables

Tableau complet des demandes de renseignements


Quels pays font le plus de demandes de suppression ?

Le nombre de requêtes visant à retirer des contenus a connu un pic au cours du dernier semestre.
Entre janvier et juin 2012, Google a comptabilisé 1 789 requêtes gouvernementales visant à retirer 17 746 éléments de contenu.


- Turquie : 501 demandes de suppression soit une augmentation de 1 013 %

- Etats-Unis : 273 demandes de suppression soit une augmentation de 46 %

- Allemagne : 247 demandes de suppression soit une augmentation de 140 %

- Brésil : 191 demandes de suppression

- Inde : 84  demandes de suppression

- Royaume-Uni : 79 demandes de suppression soit une augmentation de 98 %

- France : 72 demandes de suppression soit une augmentation de 132 %

- Espagne : 69 demandes de suppression soit une augmentation de 60 %

 

Motifs de demandes de suppression pour la France ?

- diffamation : 54 %

- pornographie : 13 %

- confidentialité et sécurité : 12 %

- incitation à la haine : 7 %

- sécurité nationale : 1 %

- violence : 1 %

- usurpation d'identité : 1 %


Liste des pays : Demandes de suppression


Dorothy Chou rajoute que les informations ne représentent qu’un infime aperçu de la façon dont les gouvernements interagissent avec Internet. En effet, nous n’avons, pour la plupart, pas connaissance des demandes faites auprès d’autres entreprises technologiques ou de télécommunications.

Elle approuve que d'autres acteurs d'Internet comme Dropbox, LinkedIn, Sonic.net et Twitter commencent également à publier leurs statistiques.

Dorothy conclut par "Nous espérons qu’au fil du temps, plus de données seront publiées pour ainsi renforcer le débat public sur les moyens de préserver un Internet libre et ouvert".


Source : Blog Google France

 

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Internet

Repost 0
Commenter cet article