Alerte au Cheval de Troie : ARES

Publié le 27 Novembre 2010

piratage

 

L'éditeur en sécurité informatique, G Data SecurityLabs, émet une alerte sur un nouveau cheval de Troie : Ares.

Son mode de fonctionnement ressemble à un autre célèbre cheval de Troie, Zeus, qui a fait parler de lui à maintes reprises, mais Ares se place en digne successeur ce qui en fait un malware redoutable.

Il faut noter la fascination que portent les cybercriminels pour la mythologie grecque…

Le directeur du G Data SecurityLabs, Ralf Benzmüller déclare qu'"Ares permet des infections par simple navigation sur des sites Internet infectés. Il dispose de beaucoup de variantes et peut être utilisé dans pratiquement tout type d’attaque. Le vol de données bancaires ne sera malheureusement pas la seule activité de ce code."

Disponible à la vente sur Internet, ne doutons pas que les cybercriminels aillent se l'accaparer pour lancer de multiples attaques sur le net, de par sa modularité, les pirates pourront ainsi diffuser et modifier le code selon leurs cibles.

Il est accompagné d’un SDK complet. Et comme bon nombre de menaces, elle est accompagnée d’un véritable « business model ».

C'est-à-dire que pour tout nouveau malware utilisant Ares et vendu sur le marché, un droit de licence sera payé à son créateur. Le code Ares pour une utilisation immédiate coûte 6 000 dollars. Mais un « starter pack» peut également être acheté pour 850 dollars. Il permet d’intégrer des modules en fonction des besoins.

 

ares

 

L'interface de contrôle d’Ares

Ares étant disponible depuis quelques jours sur les marchés parallèles, il est fort à parier que ce code nuisible et ses variantes devraient rapidement se diffuser sur Internet.

Source : G-data

Articles similaires

- Tonnerre de Zeus - le botnet qui fait trembler Internet

- Malware Zeus : un botnet à l'origine d'une attaque informatique

Rédigé par Cybersecurite

Publié dans #Menaces Informatiques

Repost 0
Commenter cet article